Encore des astuces pour réduire son empreinte carbone ? Saviez-vous que selon l’ADEME la cuisson représente environ 7% de la consommation énergétique d’un logement ? Non ? Et bien c’est chose faite maintenant. Minimaliste et élégante, la plaque de cuisson à induction est aujourd’hui, le dispositif que l’on retrouve dans la plupart des ménages. Faire des économies et réduire son empreinte carbone tout en se préparant de bons petits plats est-ce possible ? Pourquoi faut-il passer à la plaque à induction ? On vous dit tout sur ces plaques aussi tendances que révolutionnaires.

Une main touche les boutons d'une plaque à induction pour l'allumer.

Comment ça fonctionne ?

La plaque à induction et la plaque vitrocéramique possèdent toutes les deux une plaque en verre. De l’extérieur elles paraissent similaires. La particularité de la table de cuisson à induction c’est qu’elle n’utilise pas de source de chaleur classique. « Mais alors Jamy comment ça marche ?! » Et bien c’est très simple, en effet, cette dernière fonctionne à l’aide d’une bobine de cuivre située sous la plaque en verre. Cette fameuse bobine produit alors un champ magnétique et grâce aux ondes produites, seul le récipient est chauffé.  Cependant ce dispositif n’est pas compatible avec n’importe quoi. En effet il est assez capricieux car seules les casseroles, poêles, ou autre, en fonte sont acceptées car elles sont aimantées. Une petite astuce si vous avez un doute quant à la compatibilité de vos ustensiles, regardez si un aimant reste collé dessus. Si c’est le cas, alors cela peut aller sur de l’induction.

Quels sont les avantages des plaques à induction ?

Le simple fait de chauffer uniquement le récipient permet d’empêcher la déperdition d’énergie et donc limite le gaspillage. Et la technologie induction ne s’arrête pas là. Ces plaques, qui font partie de la famille des plaques de cuisson électriques, sont les plaques les plus faciles à utiliser et comportent de nombreux avantages.

Puissante et rapide

Ne vous fiez pas à son apparence très ressemblante à celle d’une surface vitrocéramique car elle n’a rien à voir. Elle est beaucoup plus puissante : elle peut passer de 50 W à 4 000 W et ça, en un rien de temps. Vous allez d’ailleurs être étonné.e par sa rapidité de chauffe hors du commun puisque nous pouvons passer rapidement d’un feu très fort à un feu doux. L’induction monte très vite en température grâce au système électromagnétique des inducteurs. Ici, vous n’aurez plus à attendre pour faire bouillir votre eau ou faire cuire votre steak ! Par ailleurs, il est même possible de régler et contrôler très précisément la température de chauffe. Non négligeable pour la note d’électricité et limiter les débordements de casseroles. 😉

 La plaque à induction permet donc une grande souplesse de cuisson pour tout type de cuisine.

Diminue les risques d’accident

De plus, ce fameux champ magnétique procure une sécurité qui n’est pas à négliger. En effet lorsque l’on retire le récipient de la plaque, celle-ci s’arrête automatiquement de chauffer. Magique non ? Ce dispositif est une sécurité qui permet de limiter les risques de brûlures et d’accidents. Rassurant comme technologie ça non ? Et puis en passant, ça limite une fois de plus les factures d’électricité à rallonge.

Facile d’entretien

La plaque à induction ne chauffant que la casserole, finies les éclaboussures et les projections alimentaires qui s’incrustent sur la plaque. De plus, en cas de débordement, la plaque se coupe automatiquement. Oui oui automatiquement. Grâce à ce double avantage, le ménage devient (presque) une partie de plaisir. Une simple éponge humide et le tour est joué. Oui c’est tout. Le seul point faible des tables à induction c’est qu’elles se rayent facilement. Et pour ça, il suffit simplement de faire attention. 😉

Economique

Vous l’aurez compris, sa rapidité de chauffe permet de gagner du temps, de l’énergie et par conséquent, de réduire ses factures. De ce fait, les plaques à induction sont beaucoup moins énergivores et consomment entre 30% et 60% de moins que ses rivales vitrocéramiques. Également moins encombrantes, elles s’adaptent à tout type de cuisine et c’est pour ça qu’il faut passer aux plaques à induction.

Si vous souhaitez continuer sur la lancée et faire des économies lorsque vous préparez vos plats préférés, vous pouvez couvrir vos casseroles. Selon le Ministère de la transition écologique « Couvrir les casseroles pendant la cuisson = 4 fois moins d’électricité ou de gaz consommés ». Et oui il fallait y penser !

Les prix

Bien que la plaque à induction soit particulièrement économique elle nécessite un certain investissement. En effet à première vue, les prix des plaques à induction peuvent en dissuader plus d’un. Comptez entre 200€ et 400€ pour des plaques d’entrée de gamme, ensuite si vous voulez des plaques plus performantes il faudra débourser plus. Les prix peuvent aller jusqu’à plus de 4 000€. Malheureusement à ce prix là elles ne font pas la vaisselle en plus, c’est bien dommage…

Cependant comme nous le disions, l’acquisition de plaques à induction est un investissement à long terme, car la plaque elle-même, possède une durée de vie allant de 5 à 15 ans. De plus, bien qu’il faille utiliser des ustensiles spécifiques, ces derniers sont d’excellente qualité ce qui leur permet de s’abimer moins vite.

Comment choisir ses plaques à induction

Combien de feu de cuisson ?

Bien entendu le choix de votre plaque à induction se fera en fonction de vos besoins et de votre budget. En général les tables à induction possèdent 4 zones de chauffe. Cependant, on peut maintenant trouver des variantes possédant 3 ou encore 5 zones de chauffe. Notez que les tables avec 3 zones sont généralement les moins chères et souvent équipées de 3 foyers conventionnels, soit l’équivalent d’une table 4 zones (en terme de taille) à laquelle on a retiré une zone.

Il existe également les « dominos » (oui comme le jeu) qui sont des plaques très étroites possédant 2 zones de cuisson. Idéal pour les petites cuisines d’appartement.

Zones extensibles ou modulables

Elles sont de plus en plus populaires, et plutôt imposantes. Elles sont également composées de plusieurs zones de chauffe ce qui permet deux choses :

  • Préparer plusieurs plats différents en même temps ;
  • Préparer un plat de grande taille en le plaçant sur l’intégralité de la table.

Zone à induction totale

Oui oui vous avez bien lu, il s’agit bien d’une seule et même table à induction. C’est un peu le même système que les zones extensibles, cependant, ici il y a uniquement une seule induction. Le nombre de casseroles ainsi que leur position sont détectés par la table elle-même. Ces tables sont très pratiques, cependant ce sont les plus chères du marché car elles peuvent aller jusqu’à 4 000€ environ.

Choisir la puissance de sa plaque à induction

Une fois que vous avez décidé du nombre de surfaces de chauffe, il est important de choisir la puissance de vos plaques. Les plaques à induction possèdent une puissance se situant entre 4 600 W et 7 600 W pour un modèle de 3 à 4 zones. La puissance annoncée est la puissance maximale de l’ensemble de la plaque. Bien entendu, la puissance de chaque zone individuelle est moindre et varie entre 1 400 W et 5 000 W. Il n’est pas rare d’avoir plusieurs zones de puissances différentes sur une seule et même plaque.

La particularité des plaques à induction c’est qu’elles possèdent ce que l’on appelle « un booster ». Le booster permet d’utiliser une seule plaque à très forte puissance, allant au-delà de sa puissance maximale et ainsi chauffer plus vite. Comment ? En empruntant de la puissance à une autre plaque. En effet les plaques sont couplées par paire. Cependant, vous vous doutez bien que, le booster ne peut être utilisé simultanément sur les deux plaques couplées. La petite particularité des modèles 3 zones, c’est que la plus grande surface de chauffe est souvent indépendante et permet donc d’utiliser le booster sur deux plaques de chauffe différentes. Et ça c’est vraiment pratique !

Toutes ces caractéristiques sont à prendre en compte lors du choix de votre future plaque à induction. Notez qu’il existe également des plaques connectées que vous pouvez contrôler depuis votre smartphone. Tout dépend de vos besoins.

Vous l’aurez compris, en plus d’être extrêmement facile à utiliser, les plaques à induction procurent un excellent confort de préparation ainsi qu’un large choix de possibilités. Aujourd’hui la plaque à induction est ce qui se fait de mieux et représente 40% des ventes. Chauffer plus vite c’est chauffer moins longtemps et chauffer moins longtemps c’est faire des économies d’énergie et ainsi limiter son empreinte carbone. Et si en plus, vous optez pour de l’électricité verte, c’est le combo gagnant pour l’environnement et votre porte-monnaie ! 😉

©2021 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés