En France, on compte 2,5 millions de piscines privées. Et une piscine ce n’est pas simplement un grand trou rempli d’eau. Chauffage, éclairage, filtration, etc. elle consomme de l’énergie. De ce fait, elle fait preuve d’émissions de CO2. Quel est l’impact carbone d’une piscine ? Comment faire baisser son empreinte écologique ? Plongez dans le sujet avec le Coach Carbone d’ekWateur. 🧜

Cette image représente l'eau d'une piscine avec une bouée jaune à gauche.

Piscine : quel bilan carbone ?

Le bilan carbone d’une piscine varie d’un ménage à l’autre. Cela dépend bien évidemment des caractéristiques de votre piscine. Certains paramètres influeront sur sa consommation électrique tels que :

  • Le système de chauffage ;
  • Le volume de la piscine en m3 ;
  • Le dispositif d’éclairage, etc.

D’après la Fédération des Professionnels de la Piscine, un bassin de 8 mètres sur 4, rejette environ 200 kg de CO2 par an. À titre de comparaison, selon l’Ademe, cela représente l’équivalent de :

  • 11 jours de chauffage au gaz ;
  • 1036 km en voiture (environ un aller-retour Paris-Lyon) ;
  • 392 repas végétariens.

Évidemment, ces chiffres restent des moyennes. Toutefois, ils peuvent vous donner une idée des émissions de CO2 de votre piscine.

Réduire l’impact carbone de sa piscine

Une piscine, c’est génial ! Une piscine écologique, c’est encore mieux. Pour verdir votre piscine (tout en gardant l’eau bien bleue 😉), vous pouvez :

  • Opter pour un dispositif de chauffage écologique (pompe à chaleur, panneaux solaires, etc.) ;
  • Installer une couverture isothermique pour éviter que la température de l’eau refroidisse trop la nuit et faire ainsi des économies de chauffages. Cela permet aussi de protéger la piscine. Elle se salit ainsi moins. Posée en journée, elle permet aussi d’éviter à l’eau de s’évaporer. C’est donc un bon allié pour limiter votre consommation d’eau ;
  • Utiliser des ampoules LED pour l’éclairage.

Tout cela vous permet de réduire l’impact écologique de votre piscine. Et pour aller plus loin dans la diminution de votre empreinte carbone, vous pouvez décider d’opter pour une offre d’électricité verte pour votre bassin. C’est souvent moins cher que les offres d’électricité classique. Vous ferez aussi des économies d’énergie.

Entretenir sa piscine de façon écologique

Au-delà de la consommation d’énergie, il est possible d’opter pour un traitement plus éco-friendly de sa piscine. Au lieu d’utiliser des produits chlorés et chimiques, on se tourne vers des solutions naturelles comme un traitement :

  • Par électrolyse au cuivre, argent ou sel. Pour cela, vous aurez besoin d’un ionisateur ;
  • Avec des lampes UV ;
  • À l’ozone. Il s’agit d’un gaz naturel permettant d’éliminer des impuretés non du groupe qui vous a fait danser sur « Dragosta din tei » (🎶 Nou-ma-nou-mayé, nou-ma-nou-ma-nou-mayé 🎶). Il faudra acheter un ozonateur ;
  • Avec de l’oxygène actif en galet, granulés, en poudre ou sous forme liquide.

Tout cela, c’est bon pour la planète et c’est bon pour vous. En effet, les produits chimiques peuvent vous abimer la peau et agresser vos yeux. Vous vous sentirez davantage comme un poisson dans l’eau 😉. 

Vous savez tout sur la manière de réduire l’empreinte écologique de votre piscine. C’est maintenant le moment d’enfiler votre maillot de bain. Avant d’aller faire quelques brasses, n’oubliez pas de vous tartiner de crème solaire (naturelle, végane et non testée sur animaux). Bonne baignade ! 💦

En savoir plus

©2021 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés