Organisme méconnu, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) est l’un des bailleurs de fonds les plus importants en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Qui est-il ? Quels projets sert-il à financer ? ekWateur creuse la question à fond ! 😉

Les arbres poussent sur des tas de pièces protégés par une personne avec ses mains.

Qu’est-ce que le FEM ?

Comme l’explique le gouvernement français « Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM, en anglais Global Environnent Facility : GEF) est un organisme financier qui œuvre pour la préservation de l’environnement. ». Il a été fondé (Oui, on fonde un fonds ! 😉) en 1991 par :

  • La Banque mondiale ;
  • Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ;
  • Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

À l’heure actuelle, il rassemble 184 États membres. Parmi eux, 40 contribuent financièrement. Ces apports permettent au FEM de débloquer les sommes nécessaires pour soutenir des projets de développement durable. Parmi les financeurs, on trouve la France, le Mexique, le Nigéria, les Etats-Unis, la Chine, le Portugal, etc. 

Pourquoi mettre en place un organisme de financement mondial ? Simplement parce que le réchauffement climatique est un problème à l’échelle planétaire. Les émissions de CO2 ne s’arrêtent pas aux frontières. Elles concernent et pénalisent tout le monde.

Et à problème global, réponse globale ! Un fonds international permet de coordonner l’action à un niveau supranational et de renforcer la coopération. Cela répond à la même logique que d’autres fonds mondiaux, comme le FMI (Fonds Monétaire International).

Aujourd’hui, c’est Carlos Manuel Rodriguez, l’ancien ministre de l’Environnement et de l’Énergie du Costa Rica qui est le président du FEM. Un choix intéressant quand on sait que le Costa Rica produit son électricité à partir de 99,99 % d’énergies renouvelables.

Les projets soutenus par ce fonds

Mais que fait le FEM exactement ? Tout d’abord, il appuie des rencontres internationales et des conventions sur les thématiques environnementales. Ainsi, le FEM octroie des fonds à :

  • La Convention sur la diversité biologique ;
  • La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ;
  • La Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification ;
  • La Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants.

En outre, il s’occupe de distribuer des subventions. À ce titre, il finance des projets liés à :

  • La protection des écosystèmes et de la biodiversité ;
  • La lutte contre les causes du réchauffement climatique (hausses des gaz à effet de serre, déforestation, etc.) et ses conséquences (montée des eaux, appauvrissements des sols, etc.).

Selon les données du site du FEM, le fonds a permis de soutenir plus de 5 000 projets à travers le globe pour un volume total de subvention de 19.542,84 millions de dollars. Pour continuer son action, il est assorti d’un budget de 4,1 milliards de dollars sur la période 2018-2022.  

Ces financements sont importants et permettent une action globale dans la lutte contre le réchauffement climatique. Toutefois, pas besoin d’attendre d’avoir plus de 4 milliards de dollars pour commencer à agir à son tour ! Chacun et chacune à son niveau peut faire baisser les émissions de gaz à effet de serre. Pour calculer (et surtout réduire !) votre empreinte carbone, on vous propose une solution qui tient dans la poche : l’app Coach Carbone d’ekWateur ! Facile à télécharger, vous y trouverez plein de petits conseils éco-responsables. À fond pour sauver la planète ? 😉

En savoir plus

©2021 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés