🎶 « Viens à la maison, y’ a le printemps qui chante » 🎶. Et le printemps chantera encore davantage si vous laissez entrer les énergies renouvelables chez vous. C’est un formidable moyen de réduire votre empreinte carbone personnelle. Comment faire ? Le Coach carbone d’ekWateur vous dit tout ! 😉

Une prise électrique mâle est posé sur le dessin d'ne maison. Le câble électrique représente une plante.

Les énergies renouvelables, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’inviter les énergies renouvelables chez vous, vous souhaiteriez mieux les connaître ? C’est normal, on ne fait pas entrer n’importe quoi, ni n’importe qui chez soi ! Laissez-nous vous les présenter ! Vous verrez, elles deviendront bientôt vos meilleures amies. 😉

Les énergies renouvelables s’opposent aux énergies fossiles ou à l’énergie nucléaire. Elles sont basées sur :

  • Des énergies inépuisables (le soleil, par exemple) ;
  • Qui se renouvellent en continu (le bois, puisque les forêts se régénèrent).

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) « on distingue ainsi parmi les sources d’énergies renouvelables, le soleil (photovoltaïque ou thermique), le vent (éolienne), l’eau des rivières et des océans (hydraulique, marémotrice, etc.), la biomasse, qu’elle soit solide (bois et déchets d’origine biologique), liquide (biocarburants) ou gazeuse (biogaz) ainsi que la chaleur de la terre (géothermie) et celle extraite par des pompes à chaleur. »

Choisir les énergies renouvelables pour son logement permet de faire baisser son empreinte carbone. En effet, d’après l’Ademe, 1 kWh d’électricité produit avec du charbon émet 1 060 grammes de CO2/kWh contre 7 grammes de CO2 pour l’énergie éolienne. Pas besoin d’être très fort.e en maths pour se rendre compte que les énergies vertes, c’est quand même bien meilleur pour la planète ! 😉

Opter pour une offre d’énergie verte

Pour engager sa maison dans la transition énergétique, le plus simple reste de choisir une offre d’électricité verte et de biométhane. Elles se basent sur des sources d’énergies renouvelables.

Cela veut dire que l’on consomme de l’énergie verte dans sa maison ? Pas forcément ! Les électrons nucléaires, fossiles ou verts passent par le même réseau. Ils sont tous mélangés. Sinon, il faudrait construire des lignes spécifiques dédiées aux énergies vertes, nucléaires, etc. Cela ferait un beau bazar de lignes électriques ! Pour le gaz, c’est la même chose, il faudrait ajouter des gazoducs dans tous les sens.

Choisir une offre d’énergie verte vous permet de participer au développement des énergies renouvelables en France et en Europe. Certifiées par des garanties d’origine (GO), ces offres vous assurent l’injection de 1 kWh d’électricité d’origine renouvelable sur le réseau national d’électricité pour un 1 kWh consommé à votre domicile. Il en va de même pour le gaz.

Et le mieux dans tout ça ? Vous pouvez faire baisser votre facture énergétique ! Ah oui ? Oui ! Les offres vertes sont souvent moins chères que les offres d’énergie classique. Économique et écologique, vous en dites quoi ? 😉

Passer à l’autoconsommation solaire photovoltaïque

🎶 « Laissons laissons, entrer le soleil » 🎶 C’est l’hymne de l’autoconsommation. Cela consiste à installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison. C’est écologique et devinez quoi ? C’est également économique (encore une fois ! 😉). En effet, l’autoconsommation solaire, c’est de l’énergie potagère. 🍅

Comme vous pouvez utiliser les légumes de votre jardin pour faire une bonne soupe maison ou une ratatouille, vous pouvez utiliser l’électricité que vous produisez pour alimenter vos appareils électroménagers. Pensez que c’est un peu comme leur donner des aliments bio ! 😉

Avec un gestionnaire d’énergie, vous pouvez même optimiser votre consommation d’énergie solaire. En effet, vous pouvez programmer vos machines à laver le linge et la vaisselle lorsque les panneaux solaires produisent de l’électricité. Ainsi vous consommez au bon moment votre électricité.

C’est très rentable pour vous ! Selon France Culture, les panneaux photovoltaïques produisent, « une énergie qui va me revenir à 9 centimes par kWh » pour amortir l’achat des panneaux et de l’onduleur. À l’inverse, 1 kWh acheté au réseau coûte 0,1582 €,  au tarif bleu d’EDF, le tarif réglementé de l’électricité en France. C’est plus 1,5 fois plus cher !

Et lorsque vous ne pouvez pas consommer votre électricité ? Rassurez-vous elle n’est pas perdue ! Vous pouvez la vendre en obligation d’achat à un fournisseur d’énergie. Cela vous fait une petite entrée d’argent qui vous permet de faire baisser votre facture d’électricité. 😉

Énergies renouvelables et chauffage

Enfin, les énergies renouvelables chez vous peuvent parfaitement servir à des fins de chauffage. Souvent, c’est même bien plus avantageux pour vous. En général, cela contribue à améliorer l’efficacité énergétique de votre maison.

Par exemple, en installant une pompe à chaleur au lieu d’une chaudière à fioul, vous pouvez diviser par deux votre facture de chauffage. Et, vous pouvez aussi faire baisser vos émissions de CO2. Vous êtes gagant.e et l’environnement aussi ! 😉

Une pompe à chaleur (PAC) est un appareil qui utilise les énergies renouvelables pour produire du chauffage. Il existe différents types de pompes à chaleur :

  • La pompe à chaleur aérothermique qui pompe les calories présentes dans l’air extérieur pour les transformer en chaleur. Elle peut être reliée à une unité intérieure qui envoie de l’air chaud par ventilo-convection. On parle alors de PAC air / air. On peut aussi la relier à un circuit d’eau chaude connecté à vos radiateurs. On parle alors de PAC air / eau ;
  • La pompe à chaleur géothermique qui utilise la chaleur de la terre pour la redistribuer dans votre logement. Certaines PAC alimentent un plancher chauffant. On les appelle PAC sol / sol. Si elle est attachée à un circuit d’eau chaude, on parle de PAC sol / eau ;
  • La pompe à chaleur aquathermique ou PAC eau / eau qui se base sur l’énergie des nappes phréatiques pour chauffer un circuit d’eau chaude.

En matière d’énergies renouvelables, vous pouvez aussi opter pour un équipement biomasse. Biomasse ? C’est le petit nom des chaudières à bois ou des poêles à bois. Et en matière d’économies, le bois cela envoie du bois ! D’après l’Ademe, il s’agit de l’énergie de chauffage la moins chère de l’Hexagone.

Bon à savoir : Le changement d’appareil de chauffage peut représenter un coût pour un ménage. En effet, l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à bois ou même d’un poêle à bois peut valoir plusieurs milliers d’euros. Pour vous faire baisser le montant du chantier, vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. La Prime Energie, MaPrimeRenov’, l’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ), ces différentes aides sont ouvertes à tous les ménages sans condition de ressources.

En savoir plus

©2021 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés