Géant du e-commerce, Amazon est la 4e société en termes de capitalisation boursière. Présente partout dans le monde, elle s’est diversifiée dans de nombreuses activités, comme le streaming vidéo, la domotique, etc. Quelle est l’empreinte carbone de Amazon ? Petit tour au sein de l’entreprise de Jeff Bezos ! 😉

Sur un fond jaune à gauche de l'image se trouve des post it avec le "A" et le sourire de la marque Amazon.

L’empreinte carbone d’Amazon : quels postes de dépense ?

L’empreinte carbone d’Amazon est portée à 51,17 millions de tonnes métriques équivalent CO2 en 2019. On parle d’équivalent CO2, car on mesure toutes les émissions de gaz à effet de serre (méthane, protoxyde d’azote, etc.) et on les convertit sur la base du dioxyde de carbone (CO2). En effet, le CO2 constitue 77% des émissions de gaz à effets de serre (GES) d’origine humaine.

Comme l’explique le groupe « Notre empreinte carbone inclut les émissions provenant des expéditions opérées par Amazon et par des tiers, de l’utilisation de l’électricité, des produits de marque Amazon, des biens d’équipement, des voyages d’affaires, du conditionnement, des trajets des clients jusqu’aux boutiques Amazon et d’autres biens et services achetés. »

Pour la mesurer, Amazon utilise trois segments :

  • Les émissions de « catégorie 1 », la quantité d’énergie dépensée pour les activités directes d’Amazon. Elles représentent 5,76 millions de tonnes métriques équivalent CO2 ;
  • Les émissions de « catégorie 2 » liées à la production d’électricité utilisée pour les activités d’Amazon. Elles représentent 5,50 millions de tonnes métriques équivalent CO2 ;
  • Les émissions de « catégories 3 », à savoir la totalité des autres émissions (voyages d’affaires, fabrication de produits Amazon, construction de bâtiments, etc.). Ce sont les émissions les plus importantes. Elles représentent 39,91 millions de tonnes métriques équivalent CO2.

Aujourd’hui, c’est le troisième segment qui apparaît comme le plus important. Cela n’est pas très étonnant. En effet, c’est ce qui englobe le plus d’activité.

Des émissions en baisse

Amazon tente de réduire son empreinte carbone. Sur son site internet, le géant de la distribution assure faire baisser ses émissions de GES. C’est ce que fait savoir l’entreprise sur son site internet. « Alors que le chiffre d’affaires net d’Amazon a augmenté de 22% en 2019 (hors variations des taux d’échange), notre empreinte carbone totale a augmenté de 15% au cours de la même période. Bien que récente, notre métrique d’intensité carbone pour 2019 est de 122,8 grammes de CO2e par dollar de ventes de marchandises brutes (GMS), soit une baisse de 5% par rapport aux 128,9 grammes de CO2e par dollar en 2018. »

Un chiffre en baisse, mais qui est loin d’être neutre en carbone ! Pourtant, c’est bel et bien ce que vise Amazon, à l’instar de Google qui a atteint la neutralité carbone. Le leader du e-commerce s’est engagé à y arriver en 2040.

The Climate Pledge : les engagements d’Amazon

Pour atteindre la neutralité carbone en 2040, Amazon fait partie des fondateurs du « Climate Pledge » aux cotés de Verizon et Infosys, etc. Climate Pledge pourrait se traduire comme « l’engagement pour le climat » ou la « promesse pour le climat » (oui, chez ekWateur, nous sommes bilingues en anglais 😉). Il s’agit d’un engagement pris par de grandes entreprises pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris avec 10 ans d’avance.

« Si une entreprise avec autant d’infrastructures physiques qu’Amazon, qui livre plus de 10 milliards d’articles par an peut respecter l’Accord de Paris 10 ans plus tôt, alors n’importe quelle entreprise le peut, a affirmé Jeff Bezos, le PDG d’Amazon. Les grandes entreprises, en signant The Climate Pledge, enverront un signal important au marché. » Il espère engager les investisseurs à se tourner davantage vers les entreprises respectueuses de l’environnement.

Afin de réussir son pari, Amazon a décidé de :

  • S’alimenter à 100% en énergies renouvelables en 2030 ;
  • Investir 100 millions de dollars dans la reforestation ;
  • Mobiliser « 2 milliards de dollars afin de soutenir le développement de technologies et de services permettant la décarbonisation et la préservation de la nature » au travers du « Climate Pledge Fund » ;
  • Passer à 100 000 véhicules électriques pour atteindre une livraison zéro carbone.

Ces différents engagements sont expliqués sur le site Amazon Durabilité. Le site est traduit dans de nombreuses langues, dont le français. Il fait une synthèse des axes de développement d’Amazon et des avancées du groupe par rapport à ses objectifs. Cette plateforme garantit plus de transparence de la part de l’entreprise vis-à-vis des consommateurs et consommatrices. Et si Amazon réussit à mettre en place un suivi de son bilan carbone, sachez que c’est possible à votre échelle. Grâce au Coach Carbone d’ekWateur, vous pouvez calculer votre empreinte carbone, en mesurer l’évolution et découvrir des écogestes pour la diminuer 😉. Et pas la peine de mobiliser 100 millions de dollars ! Pour réduire votre impact environnemental, il existe plein de petites astuces à mettre en place au quotidien. On vous donne rendez-vous sur le Play Store ou l’Apple Store ?

Les GAFAM et l’empreinte carbone

©2022 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés