« Les modes passent, le style est éternel. » disait Yves Saint Laurent. Et pour avoir un style durable et unique, le mieux est de coudre ses vêtements. Vous pourrez renouveler votre garde-robe sans mettre en péril la planète ! Après les astuces DIY zéro déchet, ekWateur vous donne ses petites astuces DIY de mode écolo.

Des vêtements portés par des cintres sont suspendus à une tringle.

Tricoter, le b.a.-ba de la mode DIY responsable

Le DIY ou « do it yourself » consiste à fabriquer soi-même ses vêtements plutôt que se tourner vers une production industrialisée. Et pour les débutant·e·s, avant le passage à la machine à coudre, on peut commencer par le tricot.

Muni de deux baguettes et d’une pelote de laine biologique et écologique, on peut réaliser de belles écharpes ou des pulls tout doux pour l’hiver. Afin de ne pas vous décourager trop vite, privilégiez les grosses aiguilles. Vous verrez plus rapidement les rangées de maille défiler. Si le tricot est une activité faisable seul·e, c’est aussi facile à réaliser avec vos enfants. Chacun·e ses aiguilles, chacun·e sa pelote, en quelques heures, on fabrique un bonnet pour soi ou des vêtements de poupée. Imaginez-vous la fierté de vos enfants au moment de voir le résultat final ! 😊

Mode responsable et upcycling

Après le tricot, l’une des grandes tendances des vêtements de mode DIY écolos, c’est l’upcycling ou le surcyclage. La démarche consiste à recycler un objet en lui apportant une valeur ajoutée. Par exemple, cela consiste à récupérer de vieux draps, de vieux rideaux ou du tissu d’ameublement pour en faire une jupe, une chemise ou un joli sac.

Vous pouvez décider de coudre à la main ou d’utiliser une machine à coudre. La deuxième solution utilise un peu d’électricité, c’est vrai. Toutefois, elle reste en général, un peu plus rapide et précise. De nombreux patrons de couture se trouvent sur internet ou dans les boutiques de loisirs créatifs. Il suffit juste de les adapter à vos mensurations. Les pantalons trop courts, les manches trop longues, c’est fini !

Si vous avez peur de ne pas réussir d’entrée de jeu à créer un vêtement, commencez par customiser des pièces. Un vieux tee-shirt troué ? On rajoute une fleur de tissu sur le trou ! Des chutes de tissus un peu petites, on en fait des poches pour des vestes ou un chouchou ! Les idées ne manquent pas. On fait confiance à votre créativité. 😉

Recycler ses vêtements, c’est possible ?

Au-delà du DIY écolo, on peut s’engager dans une mode plus durable en donnant une seconde vie à ses vêtements. En effet, on n’a pas forcément le temps de s’occuper de toutes les pièces qui dorment dans nos placards.

Pour valoriser vos vieux vêtements, il existe de nombreuses initiatives issues notamment de l’économie sociale et solidaire (ESS). On peut penser par exemple :

  • Le concept de « chaussettes orphelines ». l’entreprise récupère les vieilles chaussettes, celles dont plus personne ne veut pour en faire des paires toutes neuves. Elle œuvre aussi pour la réinsertion de personnes éloignées de l’emploi qui se chargent d’une partie de la production. Pas mal pour de simples chaussettes ?
  • L’association « cravate solidaire » qui permet d’habiller les personnes en situation de précarité qui passent des entretiens d’embauche. Une chouette chemise que vous ne mettez plus ? Un pantalon de belle qualité qui n’est plus à votre taille ? C’est un moyen utile de leur donner une nouvelle vie.
  • L’association Troc&Mode kids, une recyclerie spécialisée dans la mode pour les enfants.

Vous pouvez également les apporter dans des points de collecte ou dans les grandes associations nationales (Secours Populaire, Croix-Rouge, Emmaüs, etc.). Il y a mille manières d’allier écologie et solidarité ! 😉

Apprendre à fabriquer plus de produits de beauté et d’entretien

©2022 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés