Des cosmétiques diy

Et si ce soir vous enfiliez votre tablier pour fabriquer… votre crème de jour ou votre baume à lèvres préféré ? Après la slow life ou encore la slow food, la slow cosmétique s’immisce peu à peu dans notre vie quotidienne. Près d’un tiers des Français-es ont déjà essayé de réaliser leurs propres cosmétiques ! 10 % d’entre elleux déclarent même préparer régulièrement des cosmétiques DIY. Les hommes sont également de plus en plus nombreux à réaliser eux-mêmes des produits comme leur après-rasage. Si vous aussi vous souhaitez repenser votre routine beauté pour la rendre plus respectueuse de l’environnement et de votre corps, nous vous livrons tous nos secrets pour faire vos produits de beauté vous-même !

Pourquoi faire ses produits cosmétiques soi-même ? 

Opter pour les cosmétiques DIY, c’est repenser son mode de consommation pour le rendre plus respectueux de son corps et de notre planète

Réduire ses déchets en réalisant ses propres cosmétiques

Qui ne s’est jamais senti floué en ouvrant avec empressement le packaging d’un produit de beauté acheté à prix d’or, pour découvrir un flacon minuscule flottant dans un carton démesurément grand ? 

Eh oui, les produits d’hygiène et les cosmétiques sont encore bien souvent conditionnés dans des emballages surdimensionnés ou dans des contenants en plastique. 

Faire ses cosmétiques soi-même, c’est faire un premier pas vers un mode de vie zéro-déchet en arrêtant d’acheter des produits suremballés. Et chaque geste compte, quand on sait que les ménages français génèrent environ 580 kilogrammes de déchets par an (ADEME, Edition 2020 des Chiffres clés des déchets)! 

Pensez à privilégier la réalisation de cosmétiques solides. Certains, comme le savon ou le shampoing, s’y prêtent particulièrement bien. 

Pour maîtriser la composition de vos cosmétiques

Un simple détour sur le site de l’INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) suffit à le confirmer : la composition des produits de nos marques de cosmétiques préférées ne brille pas toujours par leur transparence. La présence de tensioactifs issus de la pétrochimie ou encore de perturbateurs endocriniens dans des produits phares de notre morning routine comme le gel douche, le dentifrice ou le déodorant est d’ailleurs de plus en plus décriée.

En optant pour les cosmétiques DIY, vous êtes libre de sélectionner les ingrédients et actifs naturels que vous incorporez dans vos produits d’hygiène et de beauté. Vous pouvez également parfaitement adapter leur composition à votre type de peau. Un argument de poids, surtout pour les peaux sensibles ou réactives, facilement irritées par les produits chimiques.

Pour s’affranchir du mode de production des cosmétiques conventionnels 

Malheureusement, les produits de beauté vendus dans le commerce sont encore aujourd’hui bien souvent testés sur les animaux. Ils contiennent aussi pour la plupart des ingrédients peu respectueux de l’environnement. L’huile de palme est par exemple très utilisée dans les cosmétiques, car elle est riche en acides gras et permet de ce fait de nourrir et raffermir l’épiderme

En réalisant des cosmétiques faits main, vous êtes en mesure d’opter pour des composants vegan et de faire un choix de consommation militant en refusant de cautionner un mode de production peu éthique et peu respectueux de notre planète

Réduire son budget beauté en faisant ses propres cosmétiques maison

Pour réduire l’impact de leurs cosmétiques sur l’environnement et pour mieux maîtriser la composition de leurs produits de beauté, beaucoup d’entre nous se tournent vers les marques bios

Seulement voilà, le prix des produits cosmétiques bios est généralement très élevé et rend votre porte-monnaie aussi triste que vos pores en plein pic de pollution. 

Avec les cosmétiques DIY, plus besoin de choisir entre sérum bonne mine, lotion hydratante, gommage nettoyant ou masque pour le cuir chevelu ! Si vous êtes amatrice de cosmétiques bios et naturels, faire vos propres cosmétiques DIY vous permettra de réduire considérablement votre budget bien-être et beauté

La plupart des ingrédients dont vous aurez besoin pour faire vos cosmétiques vous-même sont en effet des produits dont nous disposons tous dans notre cuisine, comme les huiles végétales, le romarin, le marc de café, la menthe ou encore les pépins de pamplemousse. Les autres ingrédients de base des cosmétiques home-made, comme le bicarbonate de soude, le beurre de karité, l’aloe vera, l’huile d’amande ou encore l’argile blanche sont également pour la plupart peu coûteux. Vous n’aurez par ailleurs pas à utiliser ces ingrédients en grande quantité : une cuillère à café ou une cuillère à soupe tout au plus.

Éviter le gaspillage de produits cosmétiques

Votre salle de bain déborde-t-elle de cosmétiques que vous avez achetés, mais que vous n’utiliserez jamais, car ils ne conviennent pas à votre type de peau

Rassurez-vous, on ne vous jette pas la pierre 🪨 (ni même l’éponge konjac)

En réalisant vos propres cosmétiques, vous aurez la possibilité de facilement tester différentes compositions de produits, et à moindre coût. Vous serez donc en mesure d’adapter au plus juste la consommation de cosmétiques et éviterez alors le gaspillage de ressources naturelles précieuses et d’emballages.

Quelques précautions avant de se lancer dans l’aventure des cosmétiques faits-maison

Vous voilà maintenant parfaitement convaincu, et aussi bouillant que de l’huile de coco au bain-marie pour réaliser vos propres cosmétiques. Mais par où commencer ?

Pas la peine de vous faire des rides, faire ses cosmétiques, c’est facile ! Et pour vous faciliter encore plus la tâche, nous vous avons concocté une checklist des précautions à garder en tête quand vous commencerez à jouer les apprentis sorciers. 

Gare aux allergies et aux restrictions d’emplois

Première étape : assurez-vous de n’avoir aucune allergie aux différents ingrédients que vous comptez incorporer dans vos cosmétiques maison. Ce n’est pas parce qu’un composant est naturel qu’il ne peut pas être allergisant ! Preuve en est, certaines personnes sont allergiques aux fruits 🍓 (et on compatit à 100% avec elleux). Idéalement, testez votre préparation sur une petite surface de votre peau (le creux de votre coude par exemple) au moins 48h avant de l’appliquer en grande quantité sur votre corps

Pour les femmes enceintes ou les femmes allaitantes, pensez également à demander conseil à votre médecin avant de faire vos produits de beauté vous-même. L’usage de certains ingrédients très utilisés dans les cosmétiques DIY comme les huiles essentielles vous est notamment fortement déconseillé.

Éviter le développement des bactéries dans vos cosmétiques DIY

Lorsque vous concoctez vos cosmétiques maison, il est essentiel de respecter quelques règles d’hygiène élémentaires. 🧽 Elles vous permettront d’empêcher le développement des bactéries dans vos produits. Soyez donc vigilant, et pensez bien à : 

  • nettoyer soigneusement l’espace sur lequel vous allez réaliser vos cosmétiques ;
  • désinfecter l’ensemble des ustensiles dont vous aurez besoin ;
  • vous laver consciencieusement les mains avant de manipuler vos matières premières

Appuyez-vous sur des recettes de cosmétiques issues de sources fiables

Suite à l’engouement des consommateurs pour la réalisation de cosmétiques DIY, beaucoup (trop) de personnes se sont auto-proclamées expertes en cosmétologie maison. 

Pour votre sécurité, nous vous conseillons d’opter pour des recettes proposées par des acteurs reconnus du monde des cosmétiques à faire soi-même. On peut notamment vous conseiller de lire cet été sous votre parasol l’excellent 100 recettes de cosmétiques maison d’Aroma-Zone. Les marques Joli’essence et MyCosmetik proposent également des recettes gratuites de cosmétiques DIY.

Pensez également à bien respecter les dosages indiqués dans les recettes. Un ingrédient peut ne pas être néfaste à petite dose, mais se révéler irritant, voire même dangereux, s’il est utilisé en trop grande quantité. 

Soyez attentif aux dates de conservation mentionnées dans la recette

Les produits cosmétiques faits-maison sont généralement dénués de produits chimiques et donc sans conservateurs. Cela veut dire qu’ils se conservent moins longtemps que les cosmétiques conventionnels. Lorsque vous suivez une recette, soyez donc attentif à la date de conservation mentionnée, et n’utilisez pas vos cosmétiques DIY une fois cette date dépassée. Pensez donc à ne pas les préparer en trop grande quantité, au risque de les gaspiller

Soyez également attentif aux modalités de conservation. La plupart des cosmétiques maison doivent être stockés dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Ces consignes peuvent néanmoins varier d’un produit à l’autre, reportez-vous alors aux recettes.

Petite astuce 👆 : étiqueter vos cosmétiques maison vous permettra de vous souvenir très facilement des ingrédients qu’ils comportent, de la date à laquelle vous les avez fabriqués et de leurs modalités de conservation. 

Opter pour des produits issus de l’agriculture biologique

Même si ça n’est pas une obligation, vous pouvez opter pour des ingrédients certifiés biologiques pour faire vos produits de beauté vous-mêmes. Vous pouvez pour cela vous appuyer sur des labels reconnus dans le monde de la beauté bio, comme le label Ecocert. Utiliser des ingrédients biologiques permet notamment de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de pesticide et sont issus en majeure partie d’ingrédients naturels.

Alors, prêt-e à remplacer la crème pâtissière par votre crème de nuit dans votre frigo

Plus d’astuces pour rendre votre quotidien plus responsable

©2022 Lempreintecarbone.fr Tous droits réservés